L’article d’un quotidien régional

barre2image3181

Seul, en famille ou entre collègues, la pêche se pratique à la demie ou à la journée.

«Située à la limite des Yvelines et du Val d’Oise, l’étang des Thibaults, à Arthies, attire de nombreux Yvelinois. Offrant aux néophytes la possibilité de taquiner le poisson sans permis, le site dispose, en outre, d’aires de pique-nique tout à fait appropriées aux sorties familiales.

Il respire dans le Vexin comme un concentré de terroir à l‘air salin. En effet, à défaut de partir pêcher en pleine mer faute de temps et de permis, les amateurs du Mantois se rabattent massivement sur les lacs artificiels de la région. Parmi les sites les plus prisés figure l’Etang des Thibaults, localisé à Arthies. Au menu truites pour les adultes et gardons pour les enfants.

« C’est une bonne idée de sortie » se réjouit une mère de famille. C’est un endroit calme et suffisamment vaste pour que les enfants puissent jouer au ballon ou faire du VTT. On peut également apporter son barbecue et pique-niquer en famille dans un cadre agréable.

Située à une centaine de mètres en contrebas de la route nationale qui relie Mantes à Magny-en-Vexin, l’aire offre aux parents un gage de sécurité non négligeable.

En outre les trois bassins sont suffisamment larges pour éviter une trop grande promiscuité. Autre avantage, et pas des moindres, les prix attractifs de l’ensemble (à la journée ou demi-journée). Un des moins chers de la région, une pérennité garantie par l’entreprise familiale.

Ici, pas de fiche d’inscription, on s’installe au bord du lac et on attend que le fils des propriétaires à cheval sur son tracteur rouge vienne encaisser. « Très souples les propriétaires autorisent même les enfants à pêcher sans supplément », surenchérit un père expliquant à sa fille la meilleure façon de mouliner.

Souvent pratiquée en solitaire ou en famille, la pêche attire aussi de nombreux comité d’entreprises. « Nous leur proposons de réserver un étang et des truites pour l’empoissonner,expose le fils des propriétaires. Et en fonction de la quantité de poissons déversée nous appliquons un tarif dégressif. »

Une clientèle fidèle.

Un local, comprenant eau potable et réfrigérateurs offre un abri en cas de pluie. Quant à ceux qui préfèrent la pétanque, un espace leur à été spécialement aménagé. Structure de petite taille l’entreprise familiale vit au rythme aléatoire des pêcheurs

Les poissons lâchés dans les étangs n’ayant pas le temps de se reproduire, il faut chaque jour réapprovisionner les bassins. En moyenne, sept truites par jour et quatre par demi-journée. Faute de moyens matériels suffisants pour conserver une grosse quantité de poissons, la petite société se ravitaille, dans une pisciculture de l’Eure, suivant la demande.

« Nous ne tournons qu’avec 100 à 150 kilos de poissons par semaine, car plus on a de quantités, plus les risques de pertes augmentent. » Misant sur un public familial, l’entreprise de la famille Bossu s’est forgée une clientèle fidèle que les étangs des environs ne pourront lui ravir.

Alexandra Chaignon
Etangs des Thibaults 27/29
Route nationale
95420 Arthies
Renseignements au 01 34 67 09 84
Ouverture de mars à novembre tous les jours de 7h30 à 19 h.